samedi 18 novembre 2017

La Lumière de Dieu


On entend beaucoup parler de la Lumière de Dieu mais cette pratiquante de la Voie nous dit qu'elle la voit vraiment. Une Lumière qui brille et qu'elle voit à chaque fois qu'elle médite dessus....c'est dingue, non ?





J’avais donné un texte en lecture à quelqu’un récemment, il s’agissait de « voir Dieu pour de vrai » et cette personne de me répondre qu’elle l’avait lu. C’est alors que je me suis rendue compte de la différence entre elle et moi….
Elle avait lu comme elle avait lu aussi beaucoup d’autres livres, beaucoup d’autres articles, beaucoup d’autres citations … mais elle était restée bloquée dans ses lectures. Elle avait bien sûr des connaissances approfondies à propos de Dieu…
Je n’étais pas à la hauteur de son argumentation théorique. Je ne connais pas si bien toutes les Écritures et je m’en fiche…. Je connais le Saint-Nom de Dieu en moi intimement et cela suffit à mon bonheur.
Je peux voir sa Lumière briller en moi comme il est dit dans ce fameux texte, je la vois tous les jours.
Il n’est pas nécessaire de croire qu’elle est la manifestation de Dieu en nous pour la voir, il n’est pas nécessaire de croire quoique ce soit sur la voie où je vais.
Mais quand on la voit pour la première fois au moment de la Révélation puis quand on la contemple tous le jours en observant les 3 piliers de la Voie avec constance alors, on doit se rendre à l’évidence, car l’Amour qui émane de cette Lumière, la compassion, la bienveillance ne trompent pas.
Un seul mot m’est venu alors à l’esprit : Dieu
Mais c’est uniquement parce que j’ai une tradition chrétienne, on peut l’appeler d’un autre mot de toute manière, il n’a pas de nom.
Mais si la lecture n’est pas suffisante, elle peut même être un frein à la relation avec Lui en nous, car ce sont bien nos pensées qui nous séparent de Lui.

Quand on se vide du superflu, on se remplit de l’essentiel
(Sri Hans Yoganand ji)
Dieu est infini et la relation qu’on peut avoir avec cette part de Lui en nous qui se manifeste sous forme d’un feeling d’amour (le Saint-Nom), d’une Musique et d’une Lumière est aussi infinie. On peut approfondir la conscience qu’on en a. Il ne s’agit de rien d’autre que de simplement en prendre conscience, y être attentif.
Le yoga-originel donne les outils pour savoir où poser notre attention et comment le faire. 


Satsang sur le même thème écris par le maître de la voie
Sri Hans Yoganand ji