Le chemin intérieur

Le chemin qui mène à plus de conscience est droit et parfait mais il y a une condition pour le voir...c'est l'histoire de la parabole du semeur vu par une pratiquante de la Voie.



La "Voie" est un chemin parfaitement droit, simple, beau, évident pour retrouver le lien avec l'Essence et où l'Harmonie est omniprésente mais le jour où on demande à recevoir la Révélation qui permet ensuite d'y marcher, on ne le voit pas de cette manière car notre esprit est encore pleins de ronces, de lianes, d’arbres géants et de brouillard qui nous bouchent la vue de ce chemin. Comme le disait le Christ dans la parabole du semeur, la graine qui tombe dans les ronces sera étouffée, celle qui tombe dans les pierres ne prendra pas, il faut une bonne terre pour qu'elle puisse germer et donner de bons fruits.
C’est pour cela qu’il nous faut un guide, quelqu’un d’extérieur qui connaît ce chemin pour l’avoir parcouru jusqu’au bout et qui peut nous dire où mettre les pieds pour ne pas tomber et qui nous aide à élaguer le superflu en coupant à grands coups d’épée dans notre vanité. C'est pour notre bien, pour qu'on puisse trouver ces fameux bons fruits et ils sont là !!
Plus on avance et plus le chemin apparaît évident à nos yeux désembués. Puis, finalement un jour, on se rend compte qu’il est telle une autoroute vers la Lumière, qu’il l’a toujours été mais que c’est nous avec nos attachements qui ne le voyions pas et qu’il nous semblait si difficile d’y marcher avec assurance.
Il faut avoir confiance et soif au départ pour oser faire le premier pas mais c’est si beau à chaque pas de voir que le chemin existe, qu’il est de plus en plus beau et qu’il mène en ligne directe à la maison !

Si vous voulez être rempli, videz-vous d'abord, rendez-vous disponible.
(Sri Hans Yoganand ji)




Satsang sur le même thème écris par le guide de la voie

Sri Hans Yoganand ji






Posts les plus consultés de ce blog

La simplicité, une qualité spirituelle ?

Laisser faire la Grâce

Le sanctuaire intérieur