Focus sur la méditation

La méditation formelle est une des trois parties de la pratique de la voie. Elle a des techniques particulières permettant entre autres de voir briller la Lumière intérieure.





J'ai toujours bien aimé méditer, avoir ce moment privilégié avec la Paix, de l'Amour, du bonheur, de la joie, de la douceur, de la tendresse, de la compassion, de la bienveillance que je ressentais dans la vacuité.

Cela me gratifiait et me motivait à continuer l'observance l'Agya. J'aimais être dans ses bras et m'abandonner à Lui. 

Aujourd'hui, je m'installe juste avec le désire de m'abandonner, de Le laisser faire avec le plaisir de pratiquer, de lâcher-prise à chaque fois que me vient une pensée, un doute, une croyance. Ce lâcher-prise systématique fait que je m'abandonne plus à Lui et j'aime ça.

Je le pratique aujourd'hui plus intensément et avec plus de détachement. C'est mon moteur en ce moment, que je ressente de la joie, de l'Amour, du bonheur n'a plus d'importance, c'est en plus.

J'aime lâcher-prise et me focaliser, écarter les mots et les non-dits présents dans la tête. Il y avait tant de choses dont je n'étais pas consciente et qui par un déclic sont apparues. J'étais bernée et ne le savais pas. 


Je pars maintenant en méditation dans un autre niveau de conscience et c'est fabuleux. J'aime cet abandon non pas un abandon dans les sentiments que je peux avoir pour Lui mais un abandon de mes pensées....du mental. J'ai conscience de sa présence manifestée par le feeling, la Musique et la Lumière intérieurs sans passer par le filtre du mental.


Le propos de la Voie est d'approfondir votre Conscience, de la rendre compatible avec la dimension divine qui est en vous, afin d'être capable, un jour, de vous y fondre, d'y revenir en toute Conscience accomplissant ainsi le propos de vitre vie.
Le bonheur, l'amour son des options. Bien sûr qu'il est plus agréable d'être heureux que malheureux ! 
(satsang du maître de la voie : ce qu'est la méditation)


Je suis focalisée en pratiquant le non-agir qui me semblait être si paradoxal pendant toutes ces dernières années. Pourtant, c'est tellement facile et simple ! Je me montais une barrière moi-même par rapport à cette posture intérieure et grâce aux échanges par écrit avec mon maître.

J'ai pu prendre conscience de ces doutes qui ne me mettaient pas dans la bonne posture. C'est toujours grâce à l'enseignement vivant que les déclics se font et que je peux être propulsée pour approfondir encore plus ma Conscience. Le guide est essentiel dans la pratique. 

Je ne peux pas savoir où je suis en train de patauger et c'est par l'écoute des conseils prodigués par mon maître que je peux sortir de la confusion. Je ne sais pas à l'avance ce qui va se passer mais je suis toujours à l'affût de ses paroles.

C'est la marche sur cette Voie, des prises de conscience qui me permettent de réaliser de plus en plus.

satsang écris par le maître de la Voie







Posts les plus consultés de ce blog

Laisser faire la Grâce

Comment être sauvé de la souffrance

La simplicité, une qualité spirituelle ?