C'est si simple




C'est tellement simple qu'il n'y a rien à comprendre et pourtant j'ai dû comprendre tant de choses pour arriver à comprendre qu'il n'y a rien à comprendre.

Je médite avec une facilité déconcertante. Je suis en dehors de mon mental qui peut bien papoter autant qu'il veut ! Peu m'importe. Je suis à l'affût de Sa Présence et me sens assise au milieu de l'infini me rendant compte que je suis toujours au milieu de l'infini, qu'il n'y a pas de différence entre dedans et dehors. 

Je n'étais pas très à mon affaire quand j'ai commencé à méditer et je me disais déjà que je n'allais pas y arriver….j'ai coupé court car, oui, je peux au moins pour un instant posé ma conscience en Lui, faire la technique du Saint-Nom au moins un instant, une fois et cela a suffit pour qu'Il m'emporte….j'étais en quelques secondes dans le plus parfait silence sans aucun désir même pas de "plus" ou de "mieux", j'étais satisfaite, pleine, au repos et j'en ai profité. 

Je suis émerveillée de cette simplicité comme tu le disais, José, dans ton dernier satsang. La simplicité, c'est tout.

Pourtant, je ne me croyais pas si compliquée mais plus j'avance sur cette Voie plus je me rends compte qu'il y a encore de la marge dans la simplification. Je veux toujours en mettre du mien dans la pratique en particulier dans la méditation formelle mais c'est une erreur. Si je veux m'effacer pour laisser passer la Grâce, je dois arrêter de vouloir contrôler, de désirer et simplement m'abandonner à Lui comme un enfant simplement.

Merci de m'avoir amenée jusque là par ta guidance, ton enseignement sans toi, ce n'est pas possible.

Satsang sur le même thème écrits par le maître de la Voie






Posts les plus consultés de ce blog

Laisser faire la Grâce

Comment être sauvé de la souffrance

À ceux qui cherchent la paix