Dieu existe




C'est extraordinaire, c'est merveilleux, c'est fantastique de s'abandonner complètement au Saint-Nom par la pratique des 3 piliers de la Voie. Quand on lâche prise c'est là qu'on voit que la Voie nous porte, que la Grâce nous porte au bon endroit pour notre bonheur, notre bien et la confiance qu'on peut avoir en Lui se base alors sur quelque chose de concret et pas sur une croyance.


Quand on est dans l’observance constante et assidue des 3 piliers de la Voie, on a la preuve de l’existence du Saint-Nom, de Dieu et on s’y soumet avec reconnaissance et bonheur. Ce n'est pas pénible, tout au plus un peu difficile pour celui, en nous, qui on n'aime pas ça mais le Saint-Nom est tellement doux ! Quand on est dans la Paix, la sérénité on sent au fond de soi que c'est ce qu'il nous faut et on s'abandonne avec délectation et quand on en ressort, on a qu'une envie, c'est d'y retourner et d'y rester.


C'est ce qu'on voit à force de pratiquer, de marcher sur cette Voie. La constance est importante et la posture intérieure aussi. Elle vient par la pratique constante et par l'enseignement du guide. Par les conseils qu’il nous prodigue au jour le jour quand on est en contact avec lui. C'est ce qui forge notre posture intérieure qui nous permet de bénéficier des bienfaits de la Grâce et de la Guidance.


Pour ma part, je n'ai aucun regret, bien au contraire, je suis heureuse de mettre en pratique l'enseignement, la Voie et les préconisations du guide. Je ressens une grande satisfaction intérieure ca je peux vivre une existence complètement dans les rails de la Guidance. Je n'ai plus de peur, d'inquiétude car je peux me mettre à l'abri dans la pratique où je trouve le réconfort et la certitude. Le Seigneur ne veut que mon bien et c'est si rassurant !


Il y a un prix à payer, c'est sa vanité, sa soi-disant liberté ! Il faut se soumettre avec humilité et simplicité, détachement… on est toujours dans les mêmes vertus spirituelles… c'est ça la Voie, on peut y aller cahin-caha ou à toute vitesse, selon sa soif.


La motivation qui me pousse à pratiquer est parfois plus importante, parfois moins, ce sont les aléas qui jalonnent mon existence mais dans l'ensemble, c'est une pratique qui me donne une satisfaction totale et me fait connaître intimement le Saint-Nom.

Autres satsang sur le même sujet écrits par Sri Hans Yoganand ji





Posts les plus consultés de ce blog

Laisser faire la Grâce

Comment être sauvé de la souffrance

À ceux qui cherchent la paix