Il n'y a plus qu'à…



Je me rends compte qu'à force de pratiquer, d'être dans l'observance des 3 piliers  de la Voie que ça marche vraiment. Finalement, c'est simple mais c'est surtout juste une question de prendre conscience de ce qui est déjà là. On n'a pas besoin de fabriquer quelque chose. Tout est là et il faut y être attentif. C'est simple ! 


À force de plonger dans le Saint-Nom, de lâcher-prise, on s'aperçoit que c'est tout bête, le Saint-Nom est toujours là, et heureusement ! Il n'y a plus qu'à être attentif… ce « il n'y a plus qu'à » est de plus en plus évident, naturel presque automatique. 


Je ne me pose plus de question, je ne me prends plus la tête avec la pratique comme au début ! Aujourd'hui, je suis plus détendue, détachée, heureuse de vivre sous le regard de Dieu et de profiter de Lui, de la vie avec Lui, de la vie en étant consciente.


Et ça change tout !


Je me sens tellement plus libre, libéré de la confusion en résumé, de la vanité. C'est quelque chose de difficile à expliquer mais c'est fabuleux. Je sens que c'est la manière correcte de vivre. Cette manière qui a été prévue pour nous de vivre, c'est certain. 


On est pleinement à ce qu'on fait, pleinement dans la conscience et il n'y a pas grand chose d'autre à dire. C'est fabuleux. À force de le faire, c'est une évidence même si je ne l'aurais pas cru il y a encore quelques années.


Tu me disais il y a longtemps que c'était simple, mais je ne le comprenais pas. Aujourd'hui je dis aussi que c'est simple, évident, c'est facile, naturel, clair.


La pratique assidue et constante et le résultat vient. Je suis obligée de constater que c'est le cas et je me réjouis de continuer à pratiquer et d'être dans la conscience du Saint-Nom.

Satsang sur le même thème écrits par Sri Hans Yoganand ji :


Posts les plus consultés de ce blog

La simplicité, une qualité spirituelle ?

Laisser faire la Grâce

Le sanctuaire intérieur