La soumission à Dieu




Il y a un mot qui fait peur, que bien des gens n'aiment pas c'est le mot « soumission ». Je voyais un post sur FB il y a quelques jours qui disait parmi d'autres choses très justes qu'il n'est pas nécessaire de se soumettre à Dieu ou autre mot utilisé pour parler de Lui.


Pourtant se soumettre, c'est justement ce qui libère, ce qui permet d'être en communion avec Lui, de pouvoir être conscient et de s'abandonner à Lui, encore faut-il savoir ce qu'on entend par soumission.


On est si petit, si faible, on a besoin de lui pour vivre. Il est infini ! Quelle idée de croire qu'on n'a pas besoin de se soumettre à Lui, quelle vanité ! C'est évident quand on a tellement soif de Lui que cela devient notre première préoccupation, il devient la chose la plus importante dans notre vie, il vient en premier, alors on se soumet avec bonheur et cette soumission ouvre une dimension incroyable dans la vie, c'est fabuleux !


C'est quand on se soumet aux trois piliers de la voie, au Saint-Nom en pratiquant la technique plutôt qu'en se laissant mener par sa vanité, c'est ça se soumettre à Lui. 


Quand on est amoureux de cette force qu'on a pu découvrir en soi et qu'on fréquente, on s'y soumet naturellement et ce mot n'est plus un « gros mot » bien au contraire. L'obéissance, la soumission est ce qu'il faut sur une vraie voie spirituelle pour pouvoir s'écarter de sa vanité, s'écarter du faux-égo, de la confusion et prendre ce recul nécessaire, lâcher-prise pour pouvoir redevenir cet enfant qui ne demande pas mieux que de se blottir dans ses bras, se réfugier en Lui. Si on ne se soumet pas, ce n'est pas possible.


La soumission va de paire avec l'humilité, c'est aussi un mot peu apprécié et c'est bien dommage parce qu'une fois qu'on a accepté c'est là qu'on peut commencer à marcher sérieusement sur la Voie et en retirer toute la substantifique moelle. On est alors en mesure de réaliser la puissance de cette Voie qui est si simple, simpliste pour certains mais qui amène vraiment au but final. Elle fait découvrir le sens de notre existence et est la manière parfaite et optimale de vivre. 


Elle nous ramène à Lui, déjà dans notre vie de tous les jours. La Voie nous ramène au centre là où on peut Le trouver dans l'instant et nous ramène à Lui après aussi par la libération finale. C'est en étant dans la soumission pratique à Lui, pas la soumission à un dogme, à une idée, un concept, un croyance, une tradition mais dans les actes

C'est dans les actes qu'on se soumet. Par la méditation, revenir au Saint-Nom quand on en est sorti, le mettre Lui en premier et pas soi sous forme de vanité et autre. C'est ça cette soumission qui finalement permet de goûter à cette liberté que tant de personnes cherchent et prônent, c'est la liberté de la confusion, de ses pensées et on la trouve en se soumettant au Saint-Nom.

Satsang sur le même thème écrits par Sri Hans Yoganand ji




Posts les plus consultés de ce blog

La simplicité, une qualité spirituelle ?

Laisser faire la Grâce

Le sanctuaire intérieur