Le bon côté de la vie et plus encore



C'est bien de prendre la vie du bon côté, de prendre le positif plutôt que le négatif, de s'efforcer à être plutôt gaie que triste, de ne pas trop prendre tout au sérieux, de ne pas se prendre au sérieux. En fait de lâcher prise et de se laisser porter par la vie, par le Saint-Nom qu'on connaisse la technique ou pas, c'est mieux. Dans bien des situations, on peut se vexer, prendre les choses mal, se croire agresser, victime, mal traitée, mais en fin de compte si on prend un peu de recul et qu'on regarde les choses avec plus d'objectivité, on se rend compte que notre réaction n'était pas toujours bien adaptée, pas correcte et qu'on pouvait changer son regard et prendre les choses d'une autre manière. De manière plus détendue, harmonieuse, joyeuse, et plus simple.


Pourquoi se priver de cette simplicité et de cette harmonie même si on n'est pas sur la Voie mais si on y marche alors d'autant plus, on fréquente cette harmonie et cette simplicité toute la journée ! C'est le but d'avoir conscience de cette harmonie, de cette beauté, de cette vie qui porte le monde. de plus en plus profondément et de plus en plus souvent.


On la ressent, on en a le goût, la conscience concrète. Avec les outils de la voie, on a un regard plus affûté sur cette perfection, cette harmonie, ce Saint-Nom et évidemment, on le remarque plus facilement et on n'a pas besoin de s'obliger à penser positif ou à voir les choses du bon côté. 


On s'efforce en premier lieu d'être dans le saint-Nom, d'être conscient de sa paix et de son amour et du coup en conséquence, on voit les choses extérieures avec du recul et donc plus d'objectivité.

On voit les choses à leur juste mesure et du bon côté. Quand on fréquente ce Saint-Nom, qu'on en a conscience, qu'on en est imprégné, qu'on baigne dedans, on baigne aussi dans la simplicité, dans l'unité et tout s'en ressent dans notre vie, dans notre manière d'être, dans l'intérieur et dans l'extérieur par voie de conséquence. 


Quand on est dans cette pratique, on est portée par la Guidance, par la Grâce et on est beaucoup moins soumis aux effets du karma, aux effets de ce qu'on fait ou dit. Ça simplifie la vie. On est beaucoup plus sobre dans ses pensées, ses paroles et ses actes.


Tout cela fait partie d'une globalité qui tend vers la simplicité, la perfection du Saint-Nom et sa paix. C'est un état de conscience et une manière de vivre qui est fabuleux et qui permet d'être à l'abri, de vivre en étant entier et de ne pas se laisser berner et emporter par les événements extérieurs et intérieurs en se laissant emporter par ses pensées, ses sentiments, ses émotions.


On est toujours emporté par ces choses-là au lieu d'être en dehors, dans le recul et l'objectivité. Ça fait beaucoup de bien d'être dans cet endroit hors des pensées, on est le maître chez soi, et ça fait toute la différence. On se sent beaucoup plus léger, plus libre et même temps, le sujet, l'enfant, la créature de son père. 


Ce n'est pas rien non plus parce qu'on ne croit pas seulement que Dieu est la pour notre bien, plein d'amour mais on le sait intimement, dans notre intérieur, et ça nous donne une grande rassurance, un réconfort important pour traverser l'existence, c'est mieux.


Ça évite beaucoup de souffrance quand on sait qu'on n'est pas là pour rien et qu'il y a quelque chose de bien plus grand qui nous porte, qui nous soutient, c'est un grand soulagement.



Satsang sur le même thème écrits par Sri Hans Yoganand ji :


Posts les plus consultés de ce blog

Laisser faire la Grâce

Comment être sauvé de la souffrance

À ceux qui cherchent la paix