Parler de Dieu ne nous rapproche pas de Lui.



On pourrait croire ou penser que la pratique de la voie, des 3 piliers et de l'agya ça résoud tous les problèmes. Non, ce n'est pas une voie pour résoudre les problèmes de santé, d'argent, psychiques…la seule chose que la pratique fait dans ce sens est qu'on prend conscience de manière plus affinée qu'il faut se soigner, par exemple, se soigner correctement aller voir le médecin compétent et suivre les instructions qu'il nous donne. Faire en sorte d'être au mieux de sa forme possible.

On en prend conscience et on va dans ce sens-là, la pratique ne soigne pas un mal physique mais elle fait qu'on a plus conscience qu'il faut bien se soigner et prendre soin de son corps, de sa santé alors oui la voie aide.

Elle aide aussi pour certains problèmes psychiques, de traumatismes ou autres. Elle ne les soigne pas forcément mais fait prendre conscience qu'il faut consulter et se soigner aussi à se niveau-là. C'est ce que la voie peut faire mais ce n'est pas le but. Ce sont des effets secondaires très appréciables mais ce n'est pas le but.

La Voie permet d'être conscient de la présence du Saint-Nom en nous et autour de nous. On se rend compte qu'il est dedans et dehors et que c'est une erreur de le chercher d'abord dehors et que c'est bien en regardant à l'intérieur de soi, en se soumettant à Lui à l'intérieur qu'on se rend compte qu'il est partout en fait et c'est dehors aussi ! L'intérieur et l'extérieur n'ont pas de coupure. Il n'y a pas un Saint-Nom de dehors et un autre de dedans ! 

On est dans sa puissance, il nous compose, il compose sa création, c'est le tout et on baigne dedans. Mais pour s'en rendre compte, on va voir d'abord en nous et là on peut se rendre compte de manière physique, sensuelle et pas conceptuelle !

Ce n'est pas tout de dire que Dieu est partout, ce n'est pas ça qui fait qu'on le voit, qu'on le reconnait, qu'on le ressent dans sa chair par l'intermédaire de ses sens retournés. Ce n'est pas en y pensant ni en y réfléchissant qu'on peut le réaliser.

La Réalisation, c'est concret, l'acte de méditer, de suivre les 3 piliers, l'acte de lâcher-prise et de se remettre dans le Saint-Nom, l'acte de se soumettre à l'ensemble de cette pratique (3 piliers et agya), ça nous met dans cette posture qui nous permet de réaliser vraiment qu'il est partout, tout le temps et qu'on baigne dedans. La création est son œuvre et elle est belle, la vie qu'il nous donne est belle aussi. On peut se réjouir, avoir cette joie profonde et cette gratitude envers Lui à chaque moment, à chaque instant, à chaque souffle parce qu'on se rend compte que c'est Lui qui mène le monde, que c'est lui qui nous porte qui nous guide dans cette existence où il nous à mis pour notre bien.

Évidemment quand on regarde les détails, il peut y avoir des choses désagréables mais quand on se rende compte que c'est plus grand que simplement son existence actuelle, je ne peux que me mettre à genoux et me rendre à l'évidence que je ne peux rien contrôler, rien maîtriser ça ne sert à rien, je peux seulement m'en remettre à lui, pleine de dévotion et de reconnaissance. Mais ça ne se décrète pas non plus, ça vient à force de le fréquenter en soi, avec la pratique qui met dans la bonne posture d'humilité, de simplicité qui fait qu'on ressent cette dévotion pratique pour Lui. C'est la pratique de la voie.

Aimer être en Lui, aimer son amour, c'est magnifique.

Satsang sur le même thème écrits par le maître de la voie Sri Hang Yoganand ji :


Posts les plus consultés de ce blog

Le silence de l'Amour

La méditation de la Voie

L’instant présent