La spiritualité, c'est simple en vérité.





En fait c'est très simple la spiritualité !

Quand je vois sur les réseaux sociaux, les chercheurs de vérité ou autres personnes se disant sur un chemin spirituel officiel ou non, je trouve qu'ils se compliquent bien la vie.

Ils compliquent tout, ils sont pleins de concepts qu'ils tentent d'emboîter les uns dans les autres et ça ne marche pas bien. Ils tentent de comprendre de textes et ça ne marche pas bien non plus. Ils tentent d'interpréter et même de mettre en pratique certains écrits et ça ne marche pas non plus si bien. Ils essaient un truc ou un autre et ça ne marche pas vraiment non plus.

Pourtant, c'est tellement simple !

C'est tellement évident quand on connaît cette Vérité (universelle), qu'on la connait intimement, qu'on la voit, qu'on l'entend, qu'on la ressent souvent, profondément. Ça semble tellement évident et que tous ces châteaux de cartes tombent facilement parce qu'ils tiennent sur rient.

On est tellement soulagé, fasciné, heureux d'avoir enfin trouvé et de ne plus avoir besoin de chercher, de fouiller partout ! 
Quand on la connaît, qu'on la reçue révélée, on est sans voix et on a qu'une envie, c'est d'y rester.

Je dit on mais je devrais plutôt dire « je ». Je suis bluffée et éperdument amoureuse de cette vérité, de cette béatitude, de cette amour, de cette paix qu'importe le mot, au final c'est toujours la même chose qu'on désigne par des mots différents.

C'est d'une simplicité !

On peut communier, s'y baigner quand on a la simplicité d'un petit enfant, cette spontanéité, cette insouciance et là on est ébahi par ce qu'on trouve dans cette béatitude, dans cette conscience et finalement dans cette vie enfin complète, pleine de conscience.

Là, c'est merveilleux ce qui s'ouvre à moi et que je vis tous les jours dans mon quotidien et dans ma pratique et que je vis dans mon quotidien grâce à la pratique qui prend toute ma vie. Ma vie est devenue spirituelle, elle est entrée dans la voie.

Il y a une réaction chimique qui se fait et c'est magique. C'est très simple mais quand on préfère les complications du mental sans contrôle, on ne peut même pas supposer que c'est là que se trouve ce qu'on cherche : la vérité, le Saint-Nom, la Paix, Dieu. 

C'est là qu'on trouve ce dont on a tellement besoin. Quand on l'a trouvé, on se sent plein, accompli et on comprend que tout ce chemin, cette existence, ces existences car on comprend aussi qu'il faut plusieurs vies pour accomplir ce destin humain

C'est rassurant de savoir qu'il y a un maître qui contrôle tout ça. Qu'il est tout puissant, il y a un dessein, quelque chose là dessous qui est réglé au millimètre. On peut lui faire totalement confiance. On ferme les yeux, et on se laisse tomber en arrière, il n'y a pas de souci.

Ce n'est pas si évident d'arriver à lâcher-prise et à cette simplicité mais c'est à quoi il faut tendre si on veut connaître cette union avec le divin, l'absolu… la Béatitude tout simplement.

Satsang sur le même thème écrits par le maître de la Voie Sri Hans Yoganand ji : 


Posts les plus consultés de ce blog

La simplicité, une qualité spirituelle ?

Laisser faire la Grâce

Le sanctuaire intérieur