À ceux qui cherchent la paix


Certains cherchent la paix en allant se promener en forêt, en écoutant une musique douce, en caressant leur chat ou en s'occupant de leur potager par exemple. C'est bien mais la paix se trouve à l'intérieur de nous et il est plus facile d'y aller et d'y plonger que de la chercher à l'extérieur où tant de choses viennent la gâcher. Ce texte parle de cette paix intérieure.

Les textes de ce blog ont été inspirés par la méditation. En Inde, on leur donne le nom de «satsang». Certains mots sont des liens qui mènent à des explations détaillées. Si la spiritualité vous intéresse, vous pouvez lire ces textes. Une précision encore : la spiritualité n'est pas une religion.

Cette paix qui nous comble, on la trouve à l'intérieur quand on est conscient d'elle, par exemple, avec la technique de méditation du Saint-Nom pratiquée sur la Voie. On se retrouve dans une bulle de paix, de sérénité, de douceur enveloppé dans un cocon de paix. C'est là qu'on peut trouver la paix le plus facilement parce que même si autour de nous gronde la tempête, on peut s'y réfugier tout le temps, n'importe quand, quelles que soient les conditions. La paix intérieure ne peut pas nous être volée. Elle est à disposition H24. Il suffit d'y aller, d'en être conscient pour être dans ce cocon de douceur, ressentir ce sourir intérieur qui s'ouvre et qui nous rend si heureux.

On trouve à l'intérieur de soi ce que certains cherchent à l'extérieur. On le trouve aussi à l'extérieur bien sûr mais c'est plus simple et plus facile d'aller à l'intérieur. Surtout quand on n'est pas habitué, qu'on ne la connaît pas bien, cette paix intérieure pour la retrouver au- dehors, il est plus simple d'aller à l'intérieur, pour en profiter et prendre son pied dans la béatitude. 

Quand on est gamin, on va s'éclater à la piscine en été et profiter de l'eau fraîche. On peut plonger dans la béatitude comme dans l'eau fraîche d'un lac et alors on est éclaboussé, complètement trempé de paix et de béatitude

C'est à nous de décider, quand on a trop chaud, on va se rafraîchir. Quand on manque de paix, on va plonger en soi, quand on manque d'amour, on cherche l'amour de Dieu en soi.

Là, on est sûr de le trouver, il n'y a pas de doute. Il ne nous abandonne pas, il ne nous laisse pas en plan. Il ne nous punit pas. Le Saint-Nom est là tout le temps, égal à lui même et c'est à nous d'en profiter.

C'est à nous d'y aller, aussi profondément que nous le souhaitons. Il faut pratiquer la méditation et après on en reçoit les bienfaits. C'est merveilleux ! On porte avec nous toute la paix dont on a besoin, tout l'amour dont on a besoin, toute la douceur dont on a besoin ! 

Tout est en nous comme un sac à dos qui ne pourrait pas se détacher de nous. Il suffit d'être dans l'observance de l'Agya. C'est une belle vie, c'est une jolie vie, un cadeau et c'est là qu'on se rend compte que la vie est un cadeau qui vaut la peine d'être vécue.

Pour me contacter : nandi.alaya@gmail.com

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Laisser faire la Grâce

Comment être sauvé de la souffrance